Blog » Compétences contextuelles pour les managers de projet selon IPMA

Compétences contextuelles pour les managers de projet selon IPMA


En septembre OPTEAM commence la série d’articles dédiée au référentiel IPMA. Le premier épisode aborde les compétences contextuelles.


Chaque programme, portefeuille et projet est influencé par l’environnement externe. L’impact politique, sociétal et organisationnelle se sentent dans toutes les projets. Une série des facteurs formels et précis qui affectent les projets, programmes ou portefeuilles compose la stratégie d’une organisation. La vision et la stratégie (Contexte 1) ont normalement des buts et des objectifs explicites et, le plus souvent, les projets et les programmes apportent sa valeur ajoutée à ces objectifs et buts, alors que les portefeuilles sont priorisés en fonction de ces objectifs et buts.

La gouvernance, les structures et les processus (Contexte 2) organisationnelles établissent le contexte formel d’un programme, d’un portefeuille et d’un projet. Le volume et interdépendance des interfaces programme, portefeuille ou projet avec ce contexte détermine une partie significative de la complexité. Cela peut impliquer qu’un programme, un portefeuille ou bien le projet doit affronter des processus existants ou des structures qui disposaient des buts explicits quand ils ont été établis, mais qui peuvent représenter des contraintes, même des obstacles dans la situation actuelle.


La formation ‘Processus’


Les standards, les normes, les règlementations et les législations (Contexte 3) comportent des contextes et des facteurs influents. Ils contiennent les lois, règlements, outils et normes qui révèlent les priorités, les meilleurs pratiques de gestions, les exigences de la société, de l’industrie, de l’organisation et des organismes de règlementation professionnelle.

Les stratégies d’acteurs (Contexte 4) des personnes dans le cadre d’une organisation peuvent impacter considérablement le succès de tout programme, portefeuille ou évidemment un projet. C’est la question informelle et implicite de la stratégie de l’organisation. Nous ne sommes pas seulement motivés par les règles et les objectifs d’une organisation formelle, nous avons aussi des objectifs et des buts personnels.

Les cultures et les valeurs (Contexte 5) d’une organisation (et de la société) sont, pour la plupart, implicites et informelles. Certes, une organisation tente d’influencer la culture informelle par les énonces de mission formelle et des valeurs d’entreprise. Pour réussir avec des projets, programmes et portefeuilles, il est indispensable de saisir les mœurs, les coutumes et les conventions d’une organisation et d’une société.

Si vous souhaitez évaluer en ligne vos connaissances de compétences contextuelles en Management de Projet, suivez les actualités d’OPTEAM. Bientôt disponible sur notre site !

 
 
 
 
 
|    Vues: 261





COMMENTAIRES


Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter!




COMMENTER CET ARTICLE


Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez remplir les champs nom d'utilisateur et nom

Nom*
 
Votre Email*
   
Commenter*
 
Identifiant*
 
Site web
M'inscrire en tant que membre de ce site*
Veuillez recopier le code:


Besoin d'aide?
Cliquez ici et tchattez avec nous!